Biographie

ZEPHYR Placide                                                                       artzephyr@gmail.com          06 15 49 49 10

 

Née le 22 février 1976 d’origine haïtienne

Vit à Nîmes dans le Gard France

 

Artiste plasticienne, performances

 

Sélection expositions -

 

2002 – 2008 – « Afriques sur toiles » – Centre Saint-Jérôme Toulouse

2007 – Performance Musée Ziem Martigues

- Performance avec Eric Ribot ; in magazine « Photo » N°436 janv/fev

2008 – Curve gallery Liverpool

2009 – Courtyard Gallery – London

2009 – Galerie Marassatrois-Paris

2010 – Angélus de Millet – Paris exposition collective, Ben, Combas, Erro…

2010 – Festival international d’art contemporain, APART, exposition collective, Villeglé, Lucien Clergue, Orlan….

2010- Ministère de la Culture

2011- Maison de l’Architecture Villa Romée, Cannes

2011- Festival APART

2012- Galerie Joël Guyot Saint Paul de Vence, exposition « Poisson d’art » »

2013- Maison de la Région, Nîmes

2013- Banque de France, Nîmes

2013- Galerie 3020 Marrakech, Maroc

 

« Ici la peinture est action et l’action peinture avec le corps mis sur la scène de son atelier, théâtralisé; la peinture entrain de se faire en une gestuelle éminemment visible et identifiable.

Un déambulatoire réalisé au Musée Ziem de Martigues, autour de l’exposition de Supports/surfaces en 2007, permet à Placide une mise en scène où le corps se réfère aux œuvres d’autres artistes.

Riche de ses actions dans le frais de la peinture, l’artiste découvre une nouvelle dynamique de la matière picturale, sorte de montée en couleurs et en rythmes qui confèrent à chacune de ses œuvres une présence active. »

 

Diverses expériences de body paintings et sur le terrain social, ont permis à Placide de positionner son travail d’artiste non pas par rapport à un marché de l’art international mais dans une attitude humaniste qui redonne à l’œuvre des valeurs essentielles et universelles de liens et de communication entre les êtres.

C’est peut-être dans cette zone sensible que se situe son attachement à sa culture d’origine, entre l’impact coloré et solaire des couleurs et les mystères des rites Vaudou qui sont sous sous-jacents dans ses œuvres. Ici pas d’anecdotes mais quelques symboles graphiques qui sont comme des entrées de serrure pour une visite dans un monde où la magie ne sait plus de quel côté se tourner: blanche ou noire? Non, rouge!

On connait l’art haïtien par ses artistes dits « naïfs » tout comme par son dernier « héraut » de l’art contemporain Jean Michel Basquiat, d’autres sont aujourd’hui à découvrir, Placide se situe dans une nouvelle mouvance si ce n’est une ère où les sentiers restent à défricher. »

Michel Batlle

 

 » La peinture de Placide Zéphyr,est travaillée par le signe africain. Placide refabule le masque comme signifiant fondamental de la mémoire culturelle. Elle lui fait porter la trace à peine discernable des vèvè, les dessins incantatoires des rituels vaudou dont on voit défiler les héros (diab, croix Baron…). Placide pose léquation numérique du 3 dun point de vue graphique ainsi que comme marqueur dune mythologie personnelle, ce que souligne la présence dun portrait de famille porteur de cette inscription. Elle semble tirer des fils imperceptibles au visiteur pressé. Ce jeu formel rappel son attrait pour la performance et le temps répété de lacte de création, conçu comme un présent qui sétire dans la durée comme dans lespace de limagination. »

Franck-Hermann Ekra , critique d’art, Prix international de l’AICA.

 

Publications :

 

2007 : Magazine Photo

2008 : Catalogue Afriques sur Toiles

2010 : Catalogue Angélus de Millet

2010 : Catalogue Nouveau regards sur Antonin Artaud

2010 : Catalogue APART

2012-2013 : Catalogue Printemps des Musées, Baux de Provence

2013 : L’autoportrait 50 artistes s’exposent

2014 : Catalogue APART